Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.
Albert Einstein

médecines "douces" pour les animaux d'élevage

"D'abord ne pas nuire".
propos attribué à Hippocrate.

Les médecines dites alternatives sont très en vogue aujourd'hui ...
Pour la majorité d'entre nous, elles visent essentiellement à se substituer aux médicaments chimiques par des traitements plus naturels, comme la phytothérapie ou l'homéopathie.
C'est une vision très réductrice, qui mène vite à des déboires.

La véritable alternative à notre médecine conventionnelle s'inscrit tout d'abord dans une vision différente des organismes vivants et de la santé.
En premier lieu, nous pouvons nous attacher à considérer l'individu dans sa globalité et ne surtout pas nous focaliser sur son symptôme ...
C'est ainsi que se définissent les médecines holistiques ... et l'ostéopathie, l'homéopathie prennent tout leur sens.
Lorsqu'elles sont exercées dans l'intégrité de leur art ces approches sont loin d'être des médecines douces ; elles sont en mesure d'avoir des effets rapides, puissants et durables.

Exercer une médecine alternative à "l'allopathochimie" dans les fermes est une des réponses nécessaires aux incohérences de notre système de production actuel et aujourd'hui une évidence pour les consciences éveillées.


Une autre conception de l'élevage est possible, où le respect du vivant sous toutes ses formes peut enfin prendre place dans la réalité.


"Aujourd'hui le médecin n'est plus un intermédiaire, il est le porteur, le dépositaire, le réceptacle du dieu Science. C'est lui qui sait. Et quand il ne sait pas, il fait semblant, il bluffe et prescrit systématiquement. Il traite, mais ne prend pas soin.
Traitante et soignante, la médecine, où qu'elle se situe dans le temps et dans l'espace, devrait se souvenir de ses deux missions. On ne devrait jamais entendre le mot médecin traitant !"

Patrick Lemoine - Quiproquos sur ordonnance -